L’Arabie, les Emirats et Bahreïn rappellent leurs ambassadeurs au Qatar (5 mars 2014, Romandie)

L’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis et Bahreïn ont décidé mercredi de rappeler leurs ambassadeurs au Qatar, reprochant à Doha ses ingérences dans les affaires de ses voisins, un geste sans précédent dans les relations entre pays arabes du Golfe.

Cette décision a été annoncée par l’agence officielle saoudienne SPA au lendemain d’une réunion houleuse, selon la presse, des ministres des Affaires étrangères des monarchies arabes du Golfe à Ryad.

Les pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG) ont tout fait auprès du Qatar pour s’entendre sur une politique unifiée (…) garantissant la non ingérence de façon directe ou indirecte dans les affaires internes de chacun des pays membres, selon le texte d’un communiqué des trois pays.

Il a été demandé au Qatar de ne soutenir aucune action de nature à menacer la sécurité et la stabilité des Etats membres, ajoute le communiqué en citant notamment les campagnes dans les médias.

Le communiqué souligne qu’en dépit de l’engagement de l’émir du Qatar, cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani –lors d’un mini-sommet avec l’émir du Koweït et le roi d’Arabie à Ryad en novembre–, à respecter ces principes, son pays ne l’a pas fait.

Cet article, publié dans Arabie saoudite, Emirats arabes unis, Moyen-Orient, Qatar, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s