Attentat à la voiture piégée contre l’ambassade de France à Tripoli (Le Monde, 23/04/2013)

Un attentat a visé l’ambassade de France à Tripoli, mardi 23 avril, blessant deux gardes français, dont un grièvement, et provoquant d’importants dégâts matériels, selon une source française. Une source de sécurité libyenne a affirmé que l’explosion était due à une voiture piégée. Les deux Français blessés sont des gendarmes mobiles. Le premier gendarme a été sérieusement blessé mais « son pronostic vital n’est pas engagé », a précise la direction de la gendarmerie à Paris. Le second gendarme a été choqué par l’effet de souffle. Des gendarmes sont régulièrement affectés pour une période de deux ou trois ans à la protection d’ambassades de France, particulièrement en Afrique.

Selon un correspondant de l’Agence France-presse sur place, le bâtiment abritant les locaux de la chancellerie a été fortement endommagé et une partie du mur de l’enceinte a été détruite. Deux voitures garées devant l’ambassade étaient calcinées. Selon une journaliste de France Inter également présente sur place, l’ambassade est partiellement détruite. La France « condamne avec la plus grande fermeté l’attentat » commis contre son ambassade, a déclaré le ministre des affaires étrangères, Laurent Fabius. « En liaison avec les autorités libyennes, les services de l’Etat mettront tout en œuvre pour que toute la lumière soit faite sur les circonstances de cet acte odieux et que ses auteurs soient rapidement identifiés », a ajouté le ministre dans un communiqué. Le ministre des affaires étrangères libyen, Mohammed Abdel Aziz, a condamné de son côté un « acte terroriste contre un pays frère qui a appuyé la Libye durant la révolution ».

« UNE EXPLOSION TRÈS FORTE »

L’explosion s’est produite à 7 heures. L’ambassade est installée dans une villa à deux étages située au coin d’une rue du quartier résidentiel de Gargaresh. « On a entendu une forte détonation à 7 heures. C’était une très grave erreur d’installer l’ambassade de France dans notre quartier », a déclaré l’un des voisins accourus sur les lieux. »J’étais dans mon lit, j’ai entendu une première grande explosion. Puis une ou deux autres, moins massives. Je suis à côté de l’ambassade de France, ça a été ma première réaction : ‘Oh non, c’est l’ambassade de France !' » « C’est tout cassé, ici. Les vitrines… Nous n’avons pas d’informations sur les blessés, rien. Mais il y avait beaucoup de fumée, c’était une explosion très forte », a rapporté également une Française voisine du bâtiment sur Europe 1. En septembre 2012, le consulat des Etats-Unis à Benghazi, dans l’est de la Libye, avait été la cible d’une attaque fatale à l’ambassadeur américain et à trois autres Américains. Mais c’est la première fois qu’une représentation étrangère à Tripoli est visée par une attaque depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi, en 2011.

Cet article, publié dans France, Libye, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s