Major General Robert Mood – Former Head of UN Supervision Mission in Syria. (Hardtalk-BBC, 20/3/2013)

What could and should the outside world be doing as Syria sinks ever deeper into civil war? Has inertia and division within the international community condemned Syria to a slow and agonising collapse? Hardtalk speaks to Norwegian general Robert Mood, who led the ill-fated UN supervision mission in Syria last year. What went wrong then, and do the Syrian people deserve better from the world’s major powers now?

Cet article, publié dans Syrie, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s