Le Qatar déstabilise l’Algérie et finance le terrorisme au Mali (Tunisie secret, 19/12/2013)

L’attaque islamiste-terroriste contre l’Algérie n’est pas fortuite, ni aussi claire qu’on l’a laissé entendre. Le Qatar déstabilise l’Algérie et finance le terrorisme au Mali. La décision française d’agir au Nord Mali non plus. Après avoir fermé les yeux sur le Qatar qui arme et finance depuis trois ans les djihadistes au Mali et ailleurs en Afrique, la France décide subitement et unilatéralement de lancer son opération militaire au nord Mali. Si c’est pour ne pas se voir accuser par la communauté internationale de complicité dans le soutien au terrorisme islamiste, c’est trop tard : l’alliance entre la France sarkoziste et Al-Qaïda pour détruire la Libye est un fait avéré. Si c’est pour se démarquer du Qatar, principal soutien de l’internationale islamo-terroriste, la France va devoir le démontrer en Syrie, là où ses agents de renseignement et ses instructeurs militaires prêtent main forte aux terroristes islamistes pour anéantir la Syrie et la livrer aux Frères musulmans, comme en Libye, en Egypte et en Tunisie. L’article de T.S qui va suivre est daté du 7 juin 2012. Il a été rédigé à partir des révélations du Canard Enchaîné selon lequel les services secrets français et le renseignement militaire (DRM), ont recueilli des renseignements qui prouvent qu’Al-Qaïda au Maghreb islamique et Mujao ont reçu des aides en dollars du Qatar. Des renseignements dont Sarkozy n’a pas voulu tenir compte par fidélité à son cher ami et bienfaiteur Hamad Ben Khalifa.

L’activisme diplomatique du Qatar en faveur des islamistes vient d’être mis à nu. Plus grave, on découvre son implication dans le financement des mouvements armés notamment au nord du Mali. Ce sont les révélations sulfureuses faites par l’hebdomadaire satirique français Le Canard Enchaîné dans son édition d’hier, 16 juin 2012. On y apprend ainsi que l’émir du Qatar a livré une aide financière aux mouvements armés qui ont pris le contrôle du Nord du Mali. Et parmi ces groupes qui ont reçu les dollars qataris figurent le fameux Mujao qui retient en otage 7 diplomates algériens depuis le 5 avril dernier.

Des millions de dollars du Qatar pour Mujao, Ansar Dine et Aqmi

Tout au long de cet article intitulé «Notre ami du Qatar finance les islamistes du Mali», Le Canard Enchaîné explique que la Direction du renseignement militaire (DRM), qui relève du chef d’état-major des armées françaises, a recueilli des renseignements selon lesquels «les insurgés du MNLA (indépendantistes et laïcs), les mouvements Ansar Dine, Aqmi (Al-Qaïda au Maghreb islamique) et Mujao (djihad en Afrique de l’Ouest) ont reçu une aide en dollars du Qatar». Rien que cela !

Le journal satirique qui ne donne pas d’indications sur les montants versés par les «généreux» qataris, précise cependant que les autorités françaises «sont informées des agissements des dirigeants de l’émirat dans cette partie du Nord du Mali qui partage 1300 km de frontières avec l’Algérie.

Conclusion : il est désormais établi que les émirs du Qatar financent des mouvements islamistes armés qui sèment la terreur en Algérie et dans le Sahel; et plus grave encore, qu’ils retiennent sept diplomates algériens en otage. Ils veulent proclamer l’Etat islamique sur les frontières algériennes !
Le Canard Enchaîné révèle que le Qatar a des « visées» sur les richesses des sous-sols du Sahel et évoque « des négociations discrètes (qui) ont déjà débuté avec Total », le géant pétrolier français, pour une exploitation prochaine du pétrole de la région !

Sarkozy a fermé les yeux par intérêt

Toujours selon le Canard Enchaîné, le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, « n’ignore aucune des mauvaises nouvelles arrivées d’Afrique subsaharienne. Et rien de l’implication de « notre ami du Qatar », formule d’un officier de l’état-major, dans la «capture» d’otages au Nord du Mali par plusieurs mouvements djihadistes.
L’hebdomadaire poursuit qu’au début de cette année, « plusieurs note de la DGSE ont alerté l’Elysée sur les activités internationales» de l’émirat du Qatar. Mais le président Sarkozy n’y a pas donné suite pour ne pas incommoder son « ami » le cheikh Hamad ben Kalifa Al-Thani.

On y apprend aussi dans ces notes secrètes des officiers de la DRM, que la « générosité du Qatar est sans pareille et qu’il ne s’est pas contenté d’aider financièrement, mais qu’il a parfois livré des armes aux révolutionnaires libyens, syriens et même tunisiens et égyptiens ».

C’est dire que ces révélations gravissimes du Canard Enchaîné risquent de jeter un froid sur les relations entre l’Algérie et le Qatar qui ne sont déjà pas au mieux de leur forme. En effet depuis l’alignement sans réserve de ce petit émirat sur le va-t-en guerre des alliés de l’OTAN en Libye, l’Algérie a sensiblement pris ses distances. Ces «coups fourrés» révélés par le Canard Enchaîné renseignent un peu plus sur les noirs desseins de cet émirat.

Cet article, publié dans France, Qatar, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s