Moscou a t-elle change de position sur la Syrie?

Au lendemain de la conférence de Marrakech (12/12/2012), l’opposition syrienne se réjouit des avancées réalisées et notamment de la reconnaissance de la coalition nationale syrienne comme seul représentant légitime du peuple syrien. Alors que sur le terrain, l’opposition se rapproche chaque jour davantage du cœur de la capitale, des rumeurs affirment que la mère du Président Bachar al Assad, Anissa Makhlouf, que l’on disait en faveur de la solution du tout sécuritaire, aurait quitté la Syrie pour Dubaï ou elle aurait rejoint sa fille Bushra, aux Émirats depuis quelques mois, a la suite de la disparition de son mari Assef Shawkat, mort par empoisonnement ou dans l’attentat du 18 juillet dernier à Damas qui avait coûte la vie à plusieurs hauts responsables sécuritaires du régime. La presse insiste sur une inflexion de la position russe à l’égard de la Syrie a la suite de déclarations selon lesquelles les rebelles pourraient aller vers une victoire en Syrie. À cet égard, le quotidien saoudien, Al Sharq al Awsat, publie ce vendredi (14/12/2012), ce qui est présente comme une interview (Bogdanov à Al Sharq Al Awsat) avec l’envoyé personnel du President russe, le vice ministre Mikhael Bogdanov, dans laquelle ce dernier estime que le régime syrien perdait de plus en plus le contrôle du pays soulignant que les rebelles syriens contrôlaient désormais 60% du pays mais qu’il leur faudrait du temps, « environ un an et demi et beaucoup plus de victimes pour contrôler les 40% restant »….Le quotidien saoudien souligne également qu’une délégation de l’opposition syrienne de l’intérieur conduite par Qudri Jamil, membre du Front populaire pour le changement, vice Premier ministre syrien en charge des Affaires économiques serait reçue à Moscou ce vendredi. Qudri Jamil s’était déjà rendu à Moscou en août dernier d’où il avait déclaré que le départ de Bachar al Assad ne pouvait constituer un préalable au règlement de la crise syrienne.
Cependant, le ministère des Affaires étrangères russe s’est empressé de démentir les déclarations de Bogdanov estimant que ce dernier n’avait jamais accordé d’interview à la presse, ce qui semble en effet assez dans ses habitudes, et qu’il s’était exprimé devant la Chambre publique russe sur l’absence d’alternative à une solution politique en Syrie.

Cet article, publié dans Syrie, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s