Accord secret entre les Etats-Unis, le Qatar, la Turquie et les EAU et à la veille de la constitution de la coalition nationale des forces syriennes à Doha (21/11/2012)

Sur les médias sociaux saoudiens circulent le texte d’un « accord secret en 18 points signé par les ministres des Affaires étrangères du Qatar, de la Turquie et des EAU ainsi que par l’Ambassadeur américain Robert Ford, Riad Saif et un représentant du Conseil d’Istanbul ». L’accord comprendrait les points suivants :
– La réduction de l’armée syrienne à 50 000 hommes à vocation uniquement défensive,
– Aucune revendication sur le Golan autrement que par des voies politiques. Le traité de paix serait conclu sous la houlette des Etats-Unis et de l’Etat du Qatar,
– Mise au rebut de toutes les armes chimiques et biologiques ainsi que les missiles de toutes sortes en territoire jordanien sous l’égide des Etats-Unis,
– Annulation de toute revendication sur Alexandrette et renonciation de la part de la Turquie à toute revendication sur les villages turkmènes frontaliers dans les provinces d’Alep et d’Idlib,
– Expulsion de tous les éléments du PKK en provenance de Syrie avec extradition de ceux qui sont recherchés et inscription de ce parti sur la liste des organisations terroristes,
– Annulation de tous les accords conclus avec des compagnies russes et chinoises dans le domaine de l’exploration des ressources souterraines et de l’armement,

– Autorisation donnée à l’Etat du Qatar de construire un gazoduc à travers le territoire syrien et arrivant en Turquie et en Europe,

– Autorisation de prolonger l’alimentation en eau à partir du barrage d’Attaturk en Turquie à travers le territoire syrien jusqu’en Israël,
– Permettre aux Etats du Qatar et des Emirats d’entreprendre la reconstruction du pays et octroi à des sociétés américaines, qataries et émiraties de la reconstruction et de l’exploration,
– Redimensionnement de la relation avec l’Iran, la Russie et la Chine et rupture des liens avec les mouvements de résistance palestiniens,
– Établissement en Syrie d’un régime libéral islamique non fondamentaliste,

Cet article a été publié dans Emirats arabes unis, Israël, Qatar, Syrie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s