Plan B pour Assad en Syrie?

Selon le quotidien koweïtien Al Rai (09/09/2012), citant des informations provenant de sources diplomatiques arabes à Londres, le président syrien, Bachar la-Assad aurait commencé à mettre à exécution son plan B à savoir la sécurisation d’une « poche alaouite » autour du port de Tartous. Ainsi, selon le quotidien, des armes chimiques jusque la stockées près de Damas dans l’une des trois sites du pays auraient été transférées dans la région de Tartous afin de « sécuriser » la « poche alaouite ». C’est ce transfert qui aurait provoqué les déclarations du Président Obama selon lesquelles le déplacement ou l’utilisation d’armes chimiques par Damas engendrerait une intention militaire. La crainte sous-jacente étant que les armes soient transférées au Hezbollah au Liban puis utilisées contre Israël. Hassan Nasrallah a quant à lui déclare que l’utilisation d’armes chimiques était interdites légalement et que son parti n’en avait aucunement besoin dans le cadre d’une confrontation avec Israël, sous entendant que ses capacités militaires étaient suffisantes pour cela.

Cet article a été publié dans Moyen-Orient. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s